Foto eines grossen Checks im Wert von 4000 Franken, der von Coca-Cola Schweiz and Pink Cross Schweiz übergeben wird

UN LOVE BRUNCH AVEC UNE «PERFORMANCE SAINE» EN POINT D’ORGUE

Qu’entend-on par « performance saine » ? Cette question peu ordinaire a été abordée par les invité·e·s du Love Brunch organisé à l’occasion de la Bern Pride et des EuroGames. L’animatrice Sarah Andrina Schütz nous dévoile les réponses apportées.

2023/09/09

Pour la deuxième fois cette année, Coca‑Cola Suisse et Swiss Diversity ont convié le public à un Love Brunch. Cet événement a pour but d’aborder des thématiques importantes traitant de la diversité et de l’inclusion et d’encourager les échanges. En étroite collaboration avec Swiss Diversity, l’idée est réunir le plus grand nombre possible de personnes autour de préoccupations communes et de contribuer ainsi à la défense de l’égalité des droits et de l’inclusion.

Foto von mehreren Broten, deren Teig aus mehreren Farben besteht Un brunch haut en couleur(s).

Tandis qu’à la Zurich Pride, le thème « LGBTQI+ & générations » était au cœur des discussions, à Berne, les participant·e·s étaient invité·e·s à réfléchir sur le thème de la « performance saine ».

Une performance saine pour plus de résilience et d’inclusion

Autour d’une prestigieuse table ronde se sont retrouvées des personnalités aussi diverses qu’éloquentes : Bernhard Pulver (ancien conseiller d’État et actuel président du conseil d’administration du groupe Insel), la conseillère nationale Flavia Wasserfallen, Adrian Möri (membre du comité de Pink Cross) et Thomas Bräm (fondateur de mitschaffe.ch). Pour le plus grand bonheur de l’animatrice Sarah Andrina Schütz : « Le débat a mis en lumière les nombreuses facettes d’une performance saine, démontrant ainsi qu’il s’agit d’un sujet qui concerne tout le monde. »

Foto von fünf Personen, die im Rahmen eines Podiumgesprächs diskutieren Un débat marqué par une « performance saine » : Sarah Andrina Schütz, Thomas Bräm, Adrian Möri, Bernhard Pulver et Flavia Wasserfallen (de gauche à droite).

Après tout, une performance saine est un acte qui nous concerne tous. « La performance ne peut être durable que si nous acceptons aussi la décélération dans notre société actuelle axée sur la performance. Nous devons consolider les ressources de chacune et de chacun pour bâtir la résilience et libérer les énergies. »

Foto von mehreren Menschen, die aufmerksam einer Podiumsdiskussion zuhören Un sujet qui a suscité l’intérêt : un public attentif au Love Brunch de Berne.

L’entrepreneuse prend toute la mesure de l’importance de la question pour la communauté LGBTQI+ et les minorités dans leur ensemble : « La discussion a montré combien une performance saine était importante pour transformer les préoccupations sociales en actes concrets. Cet impératif passe également par la mise en avant des accomplissements réalisés jusqu’à présent, dont nous devons tirer des forces pour les prochaines étapes. » D’autant plus que la performance saine est une condition préalable à l’inclusion : « Dans un climat propice à l’épanouissement et au respect de l’humain, les personnes handicapées sont également mieux armées pour développer leur potentiel et s’intégrer dans le premier marché du travail. »

Foto von Sarah Andrina Schütz, welche die Podiumsdiskussion moderierte L’animatrice Sarah Andrina Schütz a mené le débat avec brio.

Chaque arc-en-ciel a compté

Le Love Brunch ne s’est pas limité aux discussions, il a aussi fait la part belle aux plaisirs gustatifs et aux festivités de la Bern Pride. Coca‑Cola Suisse en a profité pour remettre un don de 4000 francs à l’organisation Pink Cross.

Foto von vier Personen, welche einen Check im Wert von 4000 Franken in die Kamera zeigen Michel Rudin (fondateur de Swiss Diversity), Reyn ffoulkes, Roman Heggli (directeur de Pink Cross), Sarah Andrina Schütz (de gauche à droite).

En juin, mois de la Pride, Coca‑Cola a fait en sorte que « chaque arc-en-ciel compte » – dans les deux sens du terme. Chaque arc-en-ciel photographié et partagé sur Instagram a été converti en une bonne action, sous la forme d’un don à Pink Cross. Reyn ffoulkes, Communications Manager chez Coca‑Cola Suisse, se félicite de cette performance commune : « Ensemble, nous pouvons encore plus faire bouger les choses – ce don en est l’illustration parfaite. »